Montmartre

L’étoffe de Montmartre

L’étoffe de Montmartre

Voici une petite série de photos prises lors d’une ballade au pied de Montmartre, vers la Halle Saint-Pierre.  J’accompagnais Emilie qui recherchait des tissus pour faire des oreillers.

N’ayant pas eu l’autorisation de photographier à l’intérieur des magasins, j’ai alors laissé mon imagination glisser à travers les rouleaux de milles couleurs et textures qui débordent des trottoirs du quartier, et stimulent les terminaisons nerveuses des doigts des passants.

La première partie de la galerie photo est volontairement en couleur car je voulais montrer l’arc en ciel qui jaillit du quartier. La seconde partie, en noir et blanc s’attache plus à montrer l’ambiance du quartier.

C’est le même jour et au même endroit que j’ai photographié mon inconnu #17, Hugues.

Hugues – Stranger 17/100

Hugues – Stranger 17/100

Je l’ai regardé, il m’a regardé, je l’ai regardé, il m’a regardé, je me suis approché, j’ai dit bonjour, il m’a dit bonjour, je lui ai demandé si je pouvais le prendre en photo, il m’a dit ok !

Bref j’ai pris un nouvel inconnu en photo. Voici, Hugues, étudiant en dernière année d’architecture.

La photo a été prise à la Halles Saint-Pierre, au pied de Montmartre.

Voir la galerie complète des inconnus pris en photo dans la rue.

Tipa – « Mon ombre » – Captation live à Montmartre

Cet été nous avons capté des vidéos de Tipa à plusieurs reprises. Vous avez peut-être déjà vu la vidéo tournée à Montmartre pour la chanson « Pense à ta gueule ». Le même jour nous avons capté une seconde chanson : « Mon ombre » dont la vidéo finale est proposée dans cet article. Elle a été tournée exactement au même endroit que « Pense à ta gueule » car comme je l’expliquais dans l’article qui y est dédié, il n’ pas été facile de trouver le lieu adéquat. Et par manque de temps nous avons préféré rester au même endroit pour filmer le second titre.

Vous remarquerez peut-être les petites bulles qui virevoltent de temps à autre. C’est un effet spécial mis en scène spécialement pour vous avec la sympathique contribution de deux touristes, assises là par hasard et spécialisées justement dans le cracher de bulles de savon. En espérant que l’effet vous ravisse.

Si vous aimez, faites le savoir.